Les Sims 2 Animaux & Cie

Ce jeu est disque additionnel, il vous faut impérativement avoir installé les Sims 2 sur votre PC pour qu'il fonctionne.
Date de sortie : 19 octobre 2006.
(17 octobre 2006 aux Etats-Unis) 

Décidément nos chers Sims ont une vie bien remplie. Après avoir essuyé les bancs de la fac, passé des nuits de folie et bossé comme des dingues, ils aspirent désormais à agrandir leur famille avec des compagnons à poil et, pourquoi pas, à plumes. Il faut en effet préciser qu'à la sortie des Sims 2 il y a deux ans, beaucoup de fans du premier opus furent déçus de voir leurs acquis disparus, et notamment la possibilité d'avoir chez soi un chat ou un chien. Après avoir permis à nos Sims de sortir à nouveau au restaurant, Maxis nous offre l'opportunité de renouer des liens avec nos bébêtes préférées, mais cette fois à la sauce Sims 2.

Tout commence par l'adoption d'un ou plusieurs compagnons à quatre pattes. Trois moyens s'offrent au joueur pour en acquérir. Tout d'abord en passant un coup de fil au service d'adoption d'animaux. Là, on vous proposera des chats ou des chiens prêts à venir s'installer dans votre famille, mais attention car certains ont déjà des compétences et leur prix s'en ressentira. La deuxième méthode consiste à aller à l'animalerie de votre quartier (des terrains communautaires tout prêts vous attendent dans le catalogue) afin de choisir votre futur protégé dans les moindres détails. La dernière solution est de passer par l'outil de création de famille et d'intégrer l'animal comme n'importe quel colocataire depuis les Sims 2 : Académie. C'est sûrement grâce à cet outil que vous vous amuserez le plus tant il est poussé et facile à prendre en mains. Pour les pressés, vous pourrez toujours prendre une race déjà faite, mais le véritable plaisir est dans la création ou l'amélioration d'un animal que l'on peut ainsi personnaliser à loisir (taille du museau, couleur, corpulence...).

Les puristes s'attarderont d'ailleurs sur cet outil permettant de créer son propre compagnon à quatre pattes puisqu'il faut bien avouer que certains cabots n'ont de race que le nom, et ne sont pas toujours ressemblants avec la réalité (les labradors par exemple). Qu'à cela ne tienne, deux trois coups de modificateur physique vous permettront d'avoir le chanfrein désiré, et le poitrail redimensionné, même si on pestera sur le fait qu'on ne puisse agir sur la taille des chats, et qu'uniquement deux types de chiens se proposent à vous : les grands et les petits. Résultat des courses, les dogues allemands ont la même taille que les labradors, et un chihuahua sera aussi grand qu'un épagneul. Ceci mis à part, vous pourrez ensuite vous amuser avec le pelage de votre boule de poils, allant du choix de la couleur et la forme de la tache sur l'oreille au rajout de sourcils broussailleux. Autre élément important dans la création de son animal, c'est son caractère. Ainsi à vous de voir si vous préférez un chat d'une intelligence rare mais hostile à tout être vivant, ou bien si vous souhaitez un chien avec un QI d'huître mais très propre. De ces paramètres dépendront son apprentissage et les relations avec son entourage.

Car comme dit plus haut, le retour des animaux dans l'univers Sims a été amélioré comme l'ont pu être nos bonshommes virtuels. Ainsi vos bêtes ont un cycle de vie allant de la naissance jusqu'au décès en passant par la reproduction. Eh oui, grâce à la génétique à vous les joies de l'élevage et des croisements les plus improbables (attention pas entre chiens et chats quand même). Une fois des croisements effectués, vous pourrez même déclarer par téléphone la nouvelle race obtenue et la retrouver dans l'outil de création. Cependant pas de panique à l'idée d'avoir une trop grande portée, les services d'adoption vous reprendront les chiens et chats que vous ne souhaitez plus garder, même les plus âgés afin de ne pas les voir s'éteindre.

Au-delà de la reproduction, l'add-on met aussi l'accent sur les interactions que vous pouvez avoir avec Médor et Toffee. Sachant qu'à aucun moment vous ne prenez le contrôle des animaux, c'est à votre sims que revient la lourde tâche du dressage. De cette manière vous pourrez apprendre à votre matou que le pipi c'est dans la litière, et qu'il ne vaut mieux pas faire ses griffes sur le canapé... A moins que vous souhaitiez avoir une véritable teigne, dans ce cas-là vous n'aurez qu'à encourager ses "mauvaises" actions. En plus de cette éducation basique vous pourrez tenter de lui apprendre différents tours comme faire le mort ou marcher sur les pattes de derrière. Ce genre d'apprentissage se passe comme pour un bambin, avec la même barre de progression. Mais si votre sims est débordé par ses autres activités, pas de problème, vous pouvez appeler une dresseuse qui, moyennant finances, viendra transformer votre compagnon en véritable animal de cirque... Et ce n'est pas peu dire puisque ces derniers pourront aller travailler comme n'importe quel membre de la famille et participer aux dépenses de la maisonnée. Ca fait rêver, non ? Trois carrières s'offriront aux moins feignants à savoir la sécurité (auprès de la police), le show-biz (afin de montrer que Rintintin c'était du vent) et enfin les services (pour aider la communauté). Il faut savoir qu'en faisant travailler vos bébêtes pour obtenir des promotions vous pourrez déverrouiller du contenu.

D'ailleurs puisqu'on aborde la question du contenu, on parle beaucoup des chiens et des chats, mais qu'en est-il des autres animaux ? C'est là que le bât blesse. En dehors des canidés et félidés, vous trouverez un nouvel aquarium, une cage pour y mettre des rongeurs, une autre pour des oiseaux exotiques, et... ? Et c'est tout. Certes vous pourrez nourrir votre rongeur hybride et mettre votre perroquet sur votre épaule, mais pour un add-on s'appelant Animaux et Cie, on s'attendait quand même à quelque chose d'un plus consistant. Bien sûr, certains noteront l'apparition de sconses venant semer le bazar dans votre jardin, ou bien la transformation de votre sims en loup-garou affamé suite à une morsure, histoire d'animer un peu plus la vie virtuelle de nos protégés. Tant qu'on est à faire le tour des nouveautés, on pourra noter un set sur le thème de la conquête spatiale, ainsi qu'un autre, entièrement dédié aux animaux celui-là (heureusement), que ce soit des articles pour le confort de ces derniers (panières, jouets...) ou bien pour la décoration de la maisonnée avec des fenêtres, portes, sols, objets d'art... Tant que j'y suis, les détenteurs de La Bonne Affaire seront ravis d'apprendre qu'ils pourront ouvrir une animalerie.

Comme d'habitude Maxis en a profité pour vous glisser deux ou trois nouveaux outils de construction, comme la possibilité de bâtir des pièces en diagonale (ou octogonales, mais cette option buggait sur notre version), ainsi que faire des toits suivant un axe en biais, ou bien encore de faire tourner sur lui-même un carreau afin de faire des motifs plus variés au sol. Une fois de plus on constatera que le contenu, au niveau des nouveaux objets, est peu développé et que cela sera inhérent à tous les prochains disques additionnels afin de privilégier les kits d'objets. Autre point négatif à l'actif de cette extension, en quelques heures de jeu à peine on a eu l'occasion de rencontrer des bugs. Certes un patch sera bientôt disponible, mais cela doit être signalé, car cette manie est plus que fréquente de nos jours sur les jeux PC. Malgré ça, ne faisons pas la fine bouche. Si vous aimez bichonner vos sims pendant des heures, vous adorerez câliner leurs compagnons virtuels pour les mois à venir. Un add-on à posséder pour les nombreux fans du titre de Maxis.

Ce jeu est aussi parût sur Nintendo Gamecube, Nintendo DS, Playstation 2, playstation 3,Wii, XBOX.

Et la vidéo officielle de ce quatrième disque Additionnel :

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×